Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

À quelles primes énergie ai-je droit à Bruxelles en 2021 ?

Mise à jour le 16 février 2021

En 2021, à Bruxelles, vous pouvez obtenir des primes pour la plupart des investissements durables dans votre habitation, copropriété ou bâtiment professionnel.

Par ailleurs, la Région a mis en place un bonus supplémentaire pour soutenir le secteur de la construction lourdement touché par la crise sanitaire. Grâce à celui-ci, vous pouvez récupérer jusqu’à 70 % du montant facturé pour vos travaux !

Pour quels travaux puis-je demander une prime énergie?

Les catégories de travaux éligibles pour les primes restent les mêmes qu’en 2020. Deux nouveautés à relever :

  1. un bonus supplémentaire si vous remplacez une chaudière au mazout ou un poêle au mazout ou au charbon lors de l’installation d’une nouvelle chaudière, d’une pompe à chaleur ou d’un chauffe-eau solaire ;
     
  2. dans la catégorie audit, une nouvelle prime pour les études réalisées avec le logiciel belge TOTEM, qui permet d’évaluer la performance environnementale des bâtiments.

Primes A : audit et études énergétiques

La prime A1 couvre selon les cas jusqu’à 50 % ou 70 % des dépenses pour :

La prime A2 permet aux ménages qui veulent rénover un bâtiment de plus de 10 ans de financer jusqu’à 50 % d’une étude de conception réalisée avec l’outil belge TOTEM.

En savoir plus sur les primes audit et études énergétiques

Primes B : isolation et ventilation

Les primes énergie concernant l’isolation sont uniquement destinées aux bâtiments à rénover. Les travaux d’isolation sont remboursés entre 20 et 50 €/m2, avec un bonus de 15 €/m2 pour l’utilisation d’un isolant naturel.

Elles concernent :

En savoir plus sur les primes isolation et ventilation

Primes C : chaleur

Ces primes concernent notamment :

  • l’installation de chaudières, générateurs à air chaud ou aérothermes gaz performants pour un montant de 700 € à 1 200 €. Les 10 premiers mètres du tubage de cheminée sont également pris en charge.
  • les appareils de régulation (vannes thermostatiques, thermostats ou optimiseurs) : jusqu’à 100 €
  • les pompes à chaleur pour chauffage : jusqu’à 4 750 €
  • les pompes à chaleur pour eau chaude sanitaire (boiler thermodynamique) : jusqu’à 1 600 €
  • le tubage des cheminées collectives : jusqu’à 40 % de la facture
  • les chauffe-eau solaires : jusqu’à 3 500 pour 4 m2.

En savoir plus sur les primes chaleur

À quel montant ai-je droit ?

Le montant auquel vous avez droit dépend de votre catégorie de demandeur : A, B ou C. La catégorie C donne accès aux primes les plus élevées.

Pour les particuliers comme les personnes morales, la catégorie A s’applique par défaut.

Pour bénéficier des primes en catégorie B ou C en tant que particulier, vous devez fournir à la Région des justificatifs pour prouver que votre niveau de revenu est inférieur à 71 565,60 € si vous êtes une personne isolée ou 86 565,60 € si vous êtes en cohabitation ou en couple.

Certaines personnes morales comme les associations de copropriétaires, agences immobilières sociales ou services à la collectivité bénéficient des conditions de la catégorie C.

Bonus spécial Prime Énergie

Suite à la crise sanitaire COVID-19, la Région a créé un bonus supplémentaire qui s’applique sur les Primes Énergie de 2020 et 2021.

  • Il concerne plus spécifiquement les personnes aux revenus modestes, les infrastructures collectives et les copropriétés.
  • Mais il s’applique aussi aux catégories A et B pour l’utilisation de matériaux d’isolation naturels.
  • Ou si vous demandez au moins 3 primes pour des types de travaux différents.

Selon les cas, il permet de récupérer jusqu’à 70 % du montant facturé.

Tout savoir sur le Bonus Primes Énergie

Quelles sont les conditions pour recevoir ces primes ?

Vous pouvez demander une prime en tant que particulier, collectivité, copropriété, et même comme locataire… du moment que les travaux ont lieu sur le territoire de la Région. Vous pouvez demander ces primes énergie pour les rénovations lourdes ou simples, mais aussi pour les extensions de bâtiment.

Primes au remplacement des appareils à gaz 

Vous remplacez un ancien appareil à gaz installé avant 2000 par une nouvelle chaudière à condensation ? Vous rénovez une cheminée collective pour raccorder une chaudière gaz à condensation individuelle à chaque point de raccordement ?

Gas.be offre des primes pour ces travaux allant jusqu’à 500 € pour le remplacement de votre chaudière ou 300 €/chaudière raccordée pour la rénovation d’une cheminée collective.

En savoir plus

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.