Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Quand faut-il remplacer sa chaudière ?

Même si elle continue à fonctionner, il est intéressant de remplacer votre chaudière au gaz si elle a plus de 15 à 20 ans.

Plusieurs bonnes raisons de remplacer votre chaudière

En effet, les nouveaux modèles permettent d’économiser jusqu’à 30% de gaz. Vous pouvez parfois récupérer votre investissement sur 5 à 6 ans. Et si vous envisagez de déménager dans ce laps de temps, la chaudière apportera une plus-value significative à votre maison.

Par ailleurs, d’ici quelques années, entre 2020 et 2023, Bruxelles passera au gaz riche. Les chaudières datant d’avant 1978 ne sont pas compatibles avec ce gaz. Elle devront donc de toute manière être remplacées. Prenez les devants ! Profitez des primes énergie de Bruxelles Environnement et réalisez des économies.

7 conseils pour faire les bons choix

1. Avant la chaudière : l’isolation

Rien ne sert d’investir dans un chauffage plus performant si la chaleur n’est pas maintenue à l’intérieur de votre habitation. Si votre toiture n’est pas encore isolée, commencez par-là !

Avec une bonne isolation, votre ancienne chaudière sera plus performante et les économies réalisées vous permettront d’épargner pour une nouvelle chaudière.

2. Prenez le temps

Acheter une nouvelle chaudière au gaz représente un investissement important. Prenez le temps d’établir votre budget, de rencontrer des professionnels, de comparer les devis… Un bon plan: visitez Batibouw et d’autres salons du bâtiment pour profiter de promotions.

Planifier vos travaux à la belle saison: les professionnels sont plus disponibles et vous pouvez vous passer de chauffage le temps des travaux.

3. Choisissez le système le plus adapté à vos besoins

Chaudière à condensation ou pompe à chaleur ? Si vous habitez en ville, vos options en matière de pompe à chaleur sont limitées, car l’espace disponible est insuffisant pour certains modèles. En revanche, une pompe à chaleur réversible offre l’avantage de rafraîchir votre logement en été. Elle est encore plus économique si vous disposez de panneaux photovoltaïques pour l’alimenter.

Par ailleurs, si votre chaudière actuelle produit l’eau chaude sanitaire du boiler, c’est peut-être le moment de séparer les deux fonctions ? Un boiler thermodynamique vous apportera le même confort et moins de consommation. Et votre chaudière ne tournera plus en sous-régime en été, juste pour chauffer l’eau de la douche.

Vous êtes en copropriété ? Attention, des questions techniques spécifiques peuvent se poser, particulièrement pour les cheminées collectives.

4. Tenez compte des coûts d’adaptation de votre installation

La chaudière à condensation est aujourd’hui le modèle standard. Si votre ancienne chaudière n’était pas une chaudière à condensation, vous devrez probablement adapter votre installation à 3 niveaux :

  1. Votre cheminée doit résister à l’humidité, il sera peut-être nécessaire de la tuber.
  2. Une canalisation d’évacuation en PVC raccordée à l’égout doit être installée pour évacuer les condensats.
  3. Vos radiateurs doivent être suffisamment volumineux ou votre isolation suffisamment efficace pour fonctionner avec une chaudière à condensation qui produit de l’eau moins chaude que les anciens modèles.

5. Profitez des aides financières et des promotions

Remplacer une chaudière au gaz coûte cher*. Mais vous pouvez limiter l’impact sur votre portefeuille:

  • Renseignez-vous sur les primes énergie disponible auprès de votre commune et de Bruxelles Environnement. Profitez également des promotions lors des salons du bâtiment par exemple.
  • Peut-être pouvez-vous souscrire à un prêt social ou un prêt énergie à taux très bas ? Rappelez-vous que le remplacement de votre chaudière au gaz vous permettra de réduire votre facture d’énergie. Ne vaut-il pas mieux dépenser la même somme pendant quelques années pour investir dans un petit crédit plutôt que de la « brûler » indéfiniment dans une chaudière trop gourmande ?

(*) Dans beaucoup d’anciens systèmes de chauffage, les tuyaux sont recouverts d’isolant contenant de l’amiante, ce qui les rend plus solides. Si c’est le cas chez vous, tenez compte des coûts supplémentaires pour le désamiantage.

L’investissement reste trop lourd pour vous ? Alors, voici quelques conseils :

  • Demandez à votre chauffagiste d’étaler les travaux préparatoires. Réalisez par exemple un tubage de cheminée, ou un renforcement de certains radiateurs, ou une isolation de mur la première année. Puis commandez d’autres travaux préparatoires plus tard, mais dans le bon ordre. Évitez surtout de devoir « faire et défaire »…
  • Renseignez-vous pour savoir combien vous pouvez obtenir pour votre ancienne chaudière. Surtout pour les vieux modèles (généralement lourds), car le métal peut avoir de la valeur.

6. Adoptez une régulation moderne

Optez pour le thermostat programmable et la sonde extérieure à l’occasion de votre changement de chaudière. C’est encore une source de confort et d’économies supplémentaires.

Profitez aussi du passage de votre chauffagiste pour qu’il vérifie les vannes thermostatiques (et faites-en placer d’urgence si vous n’en avez pas !), car ces vannes ont une durée de vie limitée. Elles peuvent tomber en panne au bout d’une dizaine d’années ou simplement se gripper, ce qui peut se régler facilement.

7. Revoyez votre manière de vous chauffer

Ne vous arrêtez pas au remplacement de votre chaudière, revoyez toutes vos habitudes de chauffage.

  • baissez la température dans les chambres et optez pour une couette plus chaude
  • réduisez d’un degré la température d’ambiance en journée
  • envisagez un chauffage d’appoint. Un poêle à pellets s’installe facilement partout et peut apporter plus de confort dans le séjour, avec l’agrément visuel des flammes, en diminuant votre consommation globale de gaz.
Sandrine
Evere
Placeholder

J’ai fait remplacer ma chaudière il y a quelques semaines et je ne regrette pas un instant ma décision. J’ai gagné en confort et en sécurité….et j’ai hâte de découvrir ma première facture de régularisation !

Lire le témoignage

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.