Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Quand faut-il faire ramoner une cheminée ?

Mise à jour le 6 avril 2020

La réponse est simple : quand la réglementation vous y oblige, c’est-à-dire lors du contrôle périodique de votre installation de chauffage. Vous avez tout à y gagner sur le plan de la sécurité.

En effet, selon les assureurs, un tiers des incendies d’habitations sont provoqués par un feu de cheminée. 

Ramoner une cheminée, ça consiste en quoi ?

Lorsque vous brûlez du mazout, du bois ou du charbon, des dépôts de suie ou de goudron s’accumulent dans la cheminée et peuvent prendre feu. Le ramonage permet de les évacuer.

Le ramonage peut s’effectuer :

  • par l’intérieur (en bas de la cheminée) au moyen d’un « hérisson », une brosse métallique ou en matière synthétique fixé sur une perche ;
  • par l’extérieur (en haut de la cheminée, via le toit) au moyen d’un hérisson accroché à un câble au bout duquel se trouve un poids.

Le mouvement de va-et-vient du hérisson permet de détacher les dépôts des parois de la cheminée. Le ramoneur évacue les déchets et aspire le bas du conduit. Il en profite également pour vérifier que le conduit n’est pas bouché par un nid ou par des briques qui se seraient détachées.

Les suies sont des déchets dangereux et toxiques que le professionnel est tenu d’évacuer par une filière d'élimination agréée. Emporter ces déchets fait partie des services pour lequel vous payez son intervention. Surtout ne jetez pas ces déchets avec les ordures ménagères et ne les épandez pas au jardin ou sur le compost.

Quelles sont mes obligations pour le ramonage de ma cheminée ?

Pour un poêle ou feu ouvert (à bûches ou pellets)  

Pour ces systèmes de de chauffage individuels au bois, vous êtes légalement tenu de faire ramoner votre cheminée une fois par an. Si vous vous chauffez en permanence au bois, deux ramonages par an sont plus sûrs.

Pour le chauffage central

Le conduit de fumée de votre chaudière doit être ramoné lors du contrôle périodique PEB obligatoire (tous les deux ans pour le gaz, tous les ans pour les autres combustibles). En Belgique, la législation varie selon les régions.

Plus d'infos sur le contrôle périodique PEB à Bruxelles

Qui est responsable du ramonage ? Le propriétaire ou le locataire ?

En règle générale :

  • le locataire est responsable de l’entretien de l’habitation et de ses équipements (donc aussi des cheminées et de la chaudière) et c’est lui qui paie pour cela.
  • le propriétaire est responsable pour les réparations et c’est à lui de les payer. Le contrat de bail le mentionne d’ailleurs clairement dans la plupart des cas.

Puis-je ramoner ma cheminée moi-même ?

Non, même si c’est techniquement faisable. En cas d’incendie, vous devez pouvoir prouver à votre compagnie d’assurance ou à votre propriétaire que votre cheminée a été ramonée par un technicen qualifié.

Lors de son intervention, le technicien vous délivre une attestation et une facture. La date du ramonage, le nombre de cheminées ramonées et les dégâts éventuellement constatés y sont précisés. Conservez cette attestation pendant 2 ans.

Faire ramoner une cheminée, combien ça coûte ? 

Un ramonage coûte environ 60 à 80 € tout compris. Votre sécurité et celle de vos proches vaut plus que cela ! Souvenez-vous aussi qu’en moyenne, les pompiers de Bruxelles sortent plus d’une fois par semaine de leur caserne pour un feu de cheminée !

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.