Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Comment éviter l’intoxication au CO ?

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique qui est produit lors de la combustion incomplète de combustibles tels que le gaz naturel, le fioul, le charbon, l’essence ou le bois.
Vous éviterez cette production de CO grâce à :

  • une installation professionnelle et un contrôle régulier de vos appareils,
  • un apport permanent d’air frais,
  • une évacuation efficace des gaz de combustion via une cheminée/une bouche d’aération,    
  • une utilisation adéquate et non-permanente d’un chauffage d’appoint.

Avec un appareil au gaz naturel « étanche » de type C, vous ne courez aucune risque d’émission de CO.

Pour un contrôle préventif dans votre habitation, vous pouvez – pour un prix modique - faire appel à l’absl Habitat et Santé.

4 mesures de précaution pour éviter les émissions de CO 

Le CO ou monoxyde de carbone est un gaz dangereux, inodore et incolore, qui tue chaque année. Il apparaît lors d’une combustion incomplète de combustibles causée par un brûleur défectueux, une mauvaise installation, un mauvais entretien de votre appareil ou encore un mauvais tirage de la cheminée.

Le risque d’émission de CO existe pour tous les appareils de chauffage et de production d’eau chaude qui fonctionnent avec un combustible comme le gaz naturel, le bois, le mazout, le charbon, le butane, le propane, le pétrole ou les pellets : 

  • chauffe-eau au gaz
  • poêle au gaz, au bois, aux pellets ou au mazout
  • four
  • chauffage central au gaz naturel
  • chauffage d’appoint
  • etc.

Pour ne laisser aucune chance au CO, vous devez prendre 4 mesures de précaution.

  1. Assurez un apport permanent d’air frais dans la pièce où se trouve l’appareil via des ouvertures et des grilles de ventilation. C’est primordial. Surtout l’hiver, quand vous utilisez plus intensivement les appareils et que les conditions météorologiques peuvent nuire à une bonne évacuation des gaz brûlés. 
  2. Faites installer et entretenir vos appareils par des professionnels.
    • Un contrôle annuel (mazout, charbon, bois)
    • un contrôle trisannuel (gaz naturel et autres gaz)
  3. Vérifiez chaque année que la cheminée ou le conduit d’évacuation a un bon « tirage » afin que les gaz de combustion puissent être correctement évacués.
  4. N’utilisez jamais de manière permanente un chauffage d’appoint fonctionnant avec un combustible, car aucune évacuation des gaz de combustion n’est prévue dans ce type d’appareil.

La solution la plus sûre est d’utiliser un appareil au gaz naturel étanche de type C. Vous éviterez ainsi tout risque : l’apport d’oxygène et l’évacuation des gaz de combustion se déroulent hors de la pièce dans laquelle se trouve l’appareil.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.