Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Est-il intéressant d’investir dans une batterie domestique ?

Stocker l’électricité produite en surplus par vos panneaux photovoltaïques pour l’utiliser plus tard, voilà une idée qui vaut la peine d’être étudiée.

  • Lorsque vous n’êtes pas là et que le soleil brille, vos panneaux produisent de l’électricité « gratuite » dont vous ne profitez pas puisqu’elle repart sur le réseau.
  • A contrario, le soir, lorsque le soleil est couché, vous payez pour prélever de l’électricité sur le réseau.

Installer une batterie électrique peut permettre de profiter de cette énergie perdue. Mais cela représente un certain investissement et des contraintes techniques.

Il faut également tenir compte d’autres aspects tel que les éventuelles compensations dont vous profitez ou pas et des développements futurs comme le vehicle-to-grid.

Par conséquent, même si l’idée est intéressante sur le plan de l’environnement, investir dans une batterie domestique n’est pas encore rentable, surtout à cause du prix actuel des batteries et en tenant compte du prix actuel de l’électricité du réseau.

Les atouts de la batterie domestique

1. Pour l’environnement

Si vous produisez votre propre électricité, en termes de circuit court, on peut difficilement faire mieux. Cependant, sachez que votre batterie domestique ne vous permettra pas de passer l’hiver sur vos réserves. Une batterie domestique sert uniquement à faire la jonction d’un jour à l’autre. 

Avec une batterie, vous consommerez ainsi en moyenne 60% à 80% de votre propre électricité. Sans batterie, seulement 50% (source : Brugel, le régulateur bruxellois pour les marchés du gaz et de l'électricité).

2. Pour votre portefeuille

Avec une batterie domestique, vous pouvez optimiser vos besoins et achats d’électricité. En tant que producteur :

  • vous stockez l’électricité autoproduite, et donc gratuite, pour l’utiliser plus tard ;
  • si votre compteur ne tourne plus à l’envers, l’énergie réinjectée est perdue ou faiblement valorisée. Vous avez donc tout intérêt à consommer directement localement votre production ou de la stocker ;
  • vous évitez de payer un éventuel coût (redevance fixe ou prix par kWh réinjecté).

Même sans panneaux, certains constructeurs comme Tesla défendent l’idée que vous pouvez acheter de l’électricité sur le réseau au moment où elle est la moins chère (en tarif bihoraire par exemple) et l’utiliser plus tard. Mais ceci nécessite des compteurs intelligents et une gestion intelligente des charges/décharges. Il faut aussi que la différence entre tarifs jour et nuit soit suffisante pour générer une économie telle qu’elle finance l’achat de la batterie.

3. Pour le réseau électrique

Consommer l’électricité produite localement plutôt que de la réinjecter sur le réseau permet de faciliter la gestion de l’équilibre.

À l’avenir, certains experts pensent même que les batteries domestiques ou celles de votre voiture électrique, pourraient jouer à un rôle de tampon sur le réseau intelligent en absorbant les productions d’origine renouvelable.

4. Pour votre sécurité d’approvisionnement

En cas de panne de courant, la batterie domestique peut vous servir d’alimentation de secours. Attention, cette utilisation présente toutefois des contraintes techniques comme l’installation d’un onduleur spécifique (voir ci-dessous).

À considérer si votre compteur « tourne à l’envers »

Si votre compteur tourne à l’envers, ou si un système de compensation est appliqué (comme c’était le cas à Bruxelles jusque fin 2019), investir dans une batterie n’est peut-être pas une bonne option. En effet, le réseau de distribution joue alors en quelque sorte le rôle d’une « gigantesque batterie » et l’investissement de la batterie ne peut être amorti.

Hors système de compensation, l’investissement dans une batterie domestique prend un peu plus de sens. Mais les chiffres actuels restent défavorables.

À considérer avant d’investir

Coût : à partir de 5000 €

Pour la batterie en elle-même, comptez environ 600 €/kWh. Sachant que les batteries disponibles sur le marché actuellement peuvent stocker entre 3 et 20,5 kWh (avec 5 à 6 kW de puissance), cela représente un investissement de 1 800 € à 12 000 €.
Ajoutez à cela 500 € à 1 000 € d’installation et environ 2000 € pour l’onduleur.

Le prix des batteries pourrait baisser à l’avenir… grâce au développement de la voiture électrique. En effet, les batteries dont la capacité sera tombée à 80% pourraient être réutilisées dans nos maisons. D’après le Blackrock Investment Institute, le prix du kWh de batterie devrait tomber à 420 €/kWh en 2025.

Capacité de stockage : de 3 à 20,5 kWh

Les batteries disponibles peuvent stocker entre 3 et 20,5 kWh avec 5 à 6 kW de puissance. À titre indicatif, la consommation moyenne d’un ménage (bruxellois composé de 4 personnes) s’élève à 9,5 kWh/jour.

Durée de vie : 10 ans minimum

Les batteries fabriquées actuellement sont garanties pour fonctionner au moins 10 ans, même avec une utilisation intensive. C'est à dire en les déchargeant chaque nuit de 90 % de leur énergie pour les recharger chaque jour à 100 %.

Une batterie de 3 kWh peut donc fournir 2,7 kWh pendant 3 650 jours, soit 9 855 kWh.

Temps d’amortissement trop long

Reprenons l’exemple de notre batterie de 3 kWh capable de fournir au moins, sur 10 ans, un total de 9 855 kWh. Avec un coût minimal de 4 800 €, cette batterie fournit donc 1 kWh à 0,49 €, soit à peu près le double du prix du réseau… On ne fait donc aucune économie et l’investissement n’est pas rentable dans ce cas de figure.

Même dans des configurations plus favorables où une économie de 200 à 1000 € peut être envisagée, le temps d’amortissement est plus long que la durée de vie garantie de la batterie. On ne parvient donc pas non plus à rentabiliser l’investissement. La situation changera quand les batteries seront moins chères (ou l’électricité plus chère).

Poids et dimensions

Les batteries domestiques pèsent jusqu’à plus de 120 kg. Elles peuvent cependant être installées dans un local de service ou suspendues discrètement au mur car leur design les rend assez plates (une quinzaine de cm contre environ 1 m de haut)..

Contraintes techniques

En plus de la batterie, vous devez installer un onduleur adapté à l’utilisation de votre batterie électrique (sauf si votre batterie dispose d’un onduleur intégré).

En effet, l’onduleur de votre installation photovoltaïque est unidirectionnel : il transforme le courant continu des panneaux en courant alternatif utilisable pour vos appareils. Or, une batterie domestique a besoin d’un onduleur bidirectionnel puisqu’elle se charge et se décharge.

Par ailleurs, si vous souhaitez utiliser la batterie comme alimentation de secours en cas de panne d’électricité sur le réseau, vous aurez besoin d’un onduleur de type « grid forming ».

De quoi se compose une batterie domestique ?

  • Une batterie de stockage, au lithium-ion ou lithium-polymère ;
  • Un système de régulation électronique qui rend son fonctionnement entièrement automatique ;
  • Éventuellement, un onduleur pour produire du courant alternatif ;
  • Un système de refroidissement.

Les batteries domestiques et le vehicle-to-grid

Demain, les batteries domestiques joueront donc probablement également un rôle de tampon sur le réseau intelligent ou smartgrid en régulant les flux d’énergie renouvelable.

Mais elles ne seront probablement pas seules : les batteries des voitures électriques, qui restent inutilisées en journée sur les parkings, pourraient aussi être mises à contribution. C’est ce qu’on appelle le vehicle-to-grid (véhicule-au-réseau).

La voiture électrique pourrait d’ailleurs elle aussi servir à alimenter la maison en cours de soirée, se recharger la nuit à bas prix, etc.

Tout cela demande bien entendu une gestion technique et financière de tous les instants que seul un système automatique pourra assurer.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.