Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Quels sont les différents types de voitures électriques ?

Il existe 3 grandes familles de véhicules électriques :

  • les 100% électriques : ils roulent uniquement à l’électricité ;
  • les hybrides classiques : ils combinent un moteur électrique et un moteur thermique classique (diesel ou essence)
  • les hybrides rechargeables : leurs batteries peuvent être rechargées à une simple prise de courant.

Plusieurs technologies existent en matière de véhicule électrique. Actuellement, ce sont les voitures hybrides qui sont les plus présentes sur les routes, même si le 100% électrique est très en vue. L’hybride rechargeable, relativement récent, est un compromis qui pourrait séduire de nombreux automobilistes.

Vois aussi: 'Quelle est la consommation d'une voiture électrique ?'

La 100% électrique

Une voiture 100% électrique, comme son nom l’indique, ne fonctionne qu’à l’électricité. Son grand atout : ses émissions sont nulles.

En revanche, sa batterie doit être rechargée durant plusieurs heures et son autonomie est limitée. La plupart des modèles ne parcourent pas plus de 100 à 150 kilomètres après une recharge.

La voiture électrique se prête donc aux déplacements en ville ou aux courts transits, mais ne peut actuellement répondre aux besoins de tous.

L’hybride classique

La voiture hybride existe depuis près de 20 ans. Elle dispose de 2 moteurs : un moteur électrique et un moteur thermique (essence ou diesel), qu’elle utilise selon les besoins. En fonction du niveau d’hybridation de ces 2  moteurs, on parle de :

  • micro-hybrides ;
  • hybrides douces ou « mild hybrides » ;
  • hybrides fortes ou « full hybrides ».

Dans une « full hybride » (le modèle le plus courant), le moteur électrique sert au démarrage et à basse vitesse. La voiture peut ainsi rouler en mode électrique pendant 1 à 2 km. Puis le moteur à essence prend le relais. Le moteur électrique se recharge uniquement en roulant, notamment par la récupération de l’énergie dissipée au freinage.

Les inconvénients d’un tel véhicule ? Double moteur signifie double poids et double coût énergétique de fabrication ! Dans les faits, il n’exprime son potentiel qu’en ville, car il redevient un véhicule à essence ou diesel sur autoroute. L’économie d’émissions varie ainsi, selon l’usage, entre 10% et 50%.

L’hybride rechargeable ou « plug-in »

La voiture hybride rechargeable est disponible chez nous depuis 2012. Elle fonctionne comme une hybride classique, à cela près qu’elle peut être rechargée directement et rapidement (2h) via simple une prise électrique. L’autonomie en mode électrique est ainsi augmentée, ce qui permet de rouler sur une distance de 20 à 60 km. Suffisant pour un trajet en ville sans émissions!

Par rapport à l’hybride classique, l’hybride rechargeable améliore surtout votre confort. En termes d’émissions, il fait un peu mieux, mais à condition que vous maîtrisiez parfaitement sa conduite et que vous exploitiez au maximum le moteur électrique.

Un autre concept : le prolongateur d’autonomie

Des véhicules électriques avec prolongateur d’autonomie ou « range extender » sont également apparus. Un petit moteur à essence est présent, non pas pour propulser la voiture, mais pour recharger la batterie qui fournit l’énergie.

 

(Vois aussi: 'La voiture au gaz naturel ou au CNG est-elle une vraie alternative ?') 

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

En savoir plus sur ce sujet dans les dossiers suivants

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!