Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Comment diminuer votre facture de gaz ?

Mise à jour le 29 avril 2021

En Belgique, un ménage moyen qui se chauffe au gaz consomme environ 15 000 kWh de gaz par an. Cela représente un poste non négligeable de dépense sur votre facture d’énergie !

Réduire sa facture de gaz, c’est possible. Voici 10 conseils à appliquer pour consommer moins d’énergie sans réduire votre confort.

1. Isolez votre toit

Économie possible : plusieurs centaines d’euros par an.

L’air chaud monte. Et donc, qui dit toit mal isolé, dit pertes importantes de chaleur et énergie gaspillée. Un toit mal isolé fait perdre jusqu’à 30 % de chaleur dans un immeuble mitoyen !
Isoler un toit ne coûte pas très cher et l'investissement est rapidement amorti. D’autant que vous pouvez bénéficier de primes.

Découvrez comment isoler votre toiture par l’extérieur.

2. Optez pour un vitrage super-isolant

Économie possible : entre 100 et 200 € par an

Dans une habitation mal isolée, une grande partie de la chaleur s’échappe par les fenêtres. Bien choisir son vitrage est donc crucial.

Le vitrage super-isolant, ou vitrage à haut rendement, remplace désormais le double vitrage classique. Sa capacité d’isolation est 2 à 3 fois plus importante, grâce à une couche de gaz entre les deux vitres et à un film d’oxyde de fer.

Il existe même du triple vitrage, encore plus performant.

Découvrez comment choisir votre vitrage

3. Isolez vos murs

Économie possible : entre 100 et 200 € par an

Évitez les pertes de chaleur en isolant correctement vos murs. Une pièce bien isolée chauffe plus rapidement et se refroidit moins vite. Vous éviterez également les problèmes d’humidité !
Plusieurs options s’offrent à vous pour isoler vos murs : par l’extérieur, par l’intérieur, avec différents matériaux…

4. Remplacez votre chaudière

Économie possible : jusqu’à 30 % de votre facture

Votre chaudière a plus de 15 à 20 ans ? Même si elle fonctionne toujours, cela vaut la peine de la remplacer par un modèle récent à condensation. En effet, les nouveaux modèles permettent d’économiser jusqu’à 30 % de gaz. Vous pouvez parfois récupérer votre investissement sur 5 à 6 ans.

Bon à savoir : à Bruxelles, vous pouvez bénéficier dans certaines conditions d’une prime de Bruxelles Environnement ainsi que d’une aide de gas.be si votre chaudière a plus de 20 ans.

5. Réglez correctement la régulation de votre chauffage

Économie possible : jusqu’à 25 % de votre facture

Investir dans une installation de chauffage performante, c’est un premier pas. Encore faut-il apprendre à l’utiliser de manière optimale.

  • Grâce à votre thermostat d’ambiance, vous pouvez déjà affiner la programmation de votre chauffage pour l’adapter à vos habitudes de vie et éviter de chauffer quand ce n’est pas nécessaire.
  • En complément, n’hésitez pas à installer des vannes thermostatiques. Vous aurez ainsi un contrôle idéal sur votre installation.
  • Enfin, n’oubliez pas de purger régulièrement vos radiateurs.

Lisez notre dossier pour tout savoir sur le réglage de votre installation de chauffage.

6. Optimisez votre utilisation d’eau chaude

Vous chauffez votre eau sanitaire au gaz ? Vous pouvez mettre en pratique quelques bonnes pratiques pour diminuer votre consommation, sans réduire votre confort. Par exemple :

  • prendre une douche plutôt qu’un bain
  • réduire de 2 minutes le temps passé sous la douche
  • isoler les tuyaux d’eau chaude
  • régler le boiler sur 55°C
  • remplacer votre pommeau de douche par un modèle économique…

7. Baissez le thermostat d’un degré

Économie possible : 7 % de votre facture

Baisser le thermostat d’un degré et porter un pull : voilà une action qui ne coûte rien, sauf peut-être en confort, et qui permettra de réduire votre facture de chauffage !

8. Placez un réflecteur de chaleur derrière vos radiateurs

Économie possible : plusieurs dizaines d’euros par an

Si vos murs ne sont pas isolés par l’intérieur, il peut être utile de placer un panneau réfléchissant contre le mur, à l’arrière de vos radiateurs, pour renvoyer la chaleur vers la pièce. On trouve des panneaux de ce type pour quelques dizaines d’euros en magasin de bricolage. L’économie ne sera pas énorme, mais c’est mieux que rien !

Attention cependant, ces réflecteurs ne conviennent qu’aux radiateurs de chauffage central. Ne les installez pas derrière un poêle ou un chauffage électrique, car cela pourrait représenter un risque d’incendie.

9. Calfeutrez les portes et fenêtres avec des joints en caoutchouc

Économie possible : quelques dizaines d’euros par an

Vos portes et fenêtres laissent passer l’air et vous n’avez pas le budget pour les remplacer dans l’immédiat ou vous êtes locataire ? Si les interstices sont minces, vous pouvez déjà limiter le passage de courant d’air en appliquant un simple joint adhésif autocollant en caoutchouc.

Autre option : isoler le bas de vos portes avec des poils en nylon sous forme de brosse ou opter pour le classique chien de porte.

10. Isolez vos tuyaux de chauffage

On trouve dans les magasins de bricolage des manchons prêts à l’emploi, spécialement conçus pour l’isolation des conduites de chauffage pour environ 1 à 4 € du mètre. Faciles à installer, c’est un petit geste à la portée de tous. Vous pouvez également fixer vous-même un morceau de laine de verre autour des tuyaux.

Veillez en tout cas à ce que la mousse entoure au plus près le tuyau et ait une épaisseur au moins équivalente à son diamètre.

Mais aussi…

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.