Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Que veut-on dire par raccordement monophasé ou triphasé ?

Mise à jour le 14 novembre 2017

Le courant électrique alternatif qui alimente votre habitation peut être amené par différents types de raccordements :

  • à 2 fils : raccordement monophasé
  • à 3 ou 4 fils : raccordement triphasé

Chaque type de raccordement a ses avantages.

Avec un raccordement monophasé il n'y a pas de problèmes de répartition des différents appareils sur le réseau disponible.

Un raccordement triphasé est plus adapté à la consommation d’un bâtiment qui comporte des machines puissantes (chez un indépendant par exemple) ou un ascenseur par exemple. En effet, il peut transporter 3 fois plus de puissance.

Comment savoir si mon logement est raccordé en monophasé ou triphasé ?

Il suffit d’observer votre tableau électrique. Vous y trouverez 2, 3 ou 4 fils.

2 fils : raccordement monophasé

En cas de raccordement monophasé, 2 fils arrivent dans votre tableau électrique :

  • un fil de « phase » noir ou rouge
  • un fil de « neutre » bleu

Une différence de tension de 230 V sépare ces 2 fils.

3 ou 4 fils : raccordement en triphasé

En cas de raccordement triphasé (3 x 230 V/400 V), 3 ou 4 fils arrivent dans votre tableau électrique, dependant de ce que votre électricien a prévu en fonction du réseau disponible :

  • 3 fils de « phase » de couleur noire, rouge, brune ou grise
  • un fil de « neutre » bleu

Votre électricien sera en mesure de répartir correctement les lignes électriques de votre logement selon le type de raccordement, afin de maintenir l’équilibre du réseau électrique.

La plupart du temps, une différence de tension de 230 V sépare chaque fil de phase du neutre, tandis qu’une différence de tension de 400 V existe entre 2 fils de phase. Cela permet d’alimenter à la fois la maison en 230 V et des machines qui demandent du 400 V (un chargeur de voiture électrique par exemple).

Notez que certaines habitations sont alimentées par un système triphasé 3 x 230 V. Une tension de 230 V sépare alors chaque fil de phase. Il n'y a pas de neutre.

Faut-il des prises spéciales si mon logement est raccordé en triphasé ?

Oui, uniquement pour les appareils qui fonctionnent en triphasé comme le moteur de l’ascenseur ou le four professionnel. Il s’agit de prises rondes à 4 broches + terre, connectées à 5 fils: 3 phases + le neutre + la terre.

Pour le reste des prises, le modèle ordinaire à 2 broches + terre convient. Ces prises comportent 2 fils et la terre : 2 phases (en triphasé 400 V) ou une des phases + le neutre (en triphasé 230 V).

Fil « neutre » et terre : à ne pas confondre !

Si votre installation électrique a été montée dans les règles de l’art, votre fil neutre est de couleur bleue. Il permet d’obtenir la tension nécessaire entre 2 bornes.

Il ne faut pas le confondre avec le raccordement à la terre jaune et vert. Ce dernier permet de transmettre le courant électrique qui fuit d’un appareil ou d’un câble défectueux vers la terre. Il vous protège ainsi des électrocutions.

Peut-on augmenter la puissance d’un raccordement monophasé ? Ou faut-il passer en triphasé ?

Si besoin, la puissance de votre raccordement monophasé peut être augmentée jusqu'à 63 A maximum. Mais sachez que dans certains cas, si vous avez des appareils qui nécessitent un tel raccordement, vous devrez peut-être quand même passer au triphasé. Notamment si vous souhaitez pouvoir recharger votre voiture électrique plus vite

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!