Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Comment vérifier que mon installation de gaz est sûre ?

Mise à jour le 20 avril 2017

Régulièrement, des accidents tragiques rappellent l’importance de respecter des règles de sécurité élémentaires lorsqu’on se chauffe ou que l’on cuisine au gaz.

Faire appel à des professionnels agréés pour l’installation, l’entretien ou le contrôle de votre installation est essentiel. Mais cela ne suffit pas. Il faut aussi respecter certaines règles élémentaires de sécurité.

1. Apprenez à connaître votre installation

Faites l’effort de repérer les différentes parties de votre installation. En particulier, localisez précisément l’endroit où vous pouvez couper le gaz en cas d’incident.

Vous occupez un logement collectif ? Marquez votre compteur (avec une étiquette par exemple). Cela vous évitera aussi de couper par erreur le gaz du voisin lorsque vous partez en vacances !

2. Dégagez l’accès à votre installation

Faites en sorte de pouvoir accéder sans effort et à tout moment à votre compteur et votre chaudière.

3. Coupez le gaz en cas d’absence prolongée

En cas d’absence prolongée et si la chaudière ne doit pas tourner, coupez l’arrivée de gaz. À votre retour, vérifiez que tous les équipements au gaz sont bien fermés avant de rouvrir le robinet du compteur.

4. Gardez un œil sur les canalisations

Vérifiez ou faites contrôler régulièrement l’état des canalisations fixes et flexibles, en accordant une attention particulière aux raccords.

5. Faites entretenir votre installation dans les temps

Pour rappel, à Bruxelles comme dans les deux autres Régions du pays, l’entretien périodique des chaudières est obligatoire ! Veillez à être en ordre car, au-delà des risques, vous vous exposez à une amende si ce n’est pas le cas.

6. Vérifiez l’état de votre cuisinière au gaz

Inspectez régulièrement votre cuisinière en accordant une attention particulière aux buses dont les orifices ne doivent pas être encrassés. Les tubes souples de raccordement ne doivent montrer aucune trace d’usure ou de craquelure.

Si votre gazinière est un vieux modèle non pourvu d’un système de sécurité qui coupe l’alimentation du gaz lorsque la flamme s’éteint, songez sérieusement à la remplacer dès que possible.

7. Veillez à l’état du conduit d’évacuation des fumées

Vérifiez régulièrement que le conduit d’évacuation des fumées n’est pas bouché par des corps étrangers. Faites-le entretenir régulièrement.

8. Ventilez votre logement

Une bonne ventilation renforce l’efficacité du chauffage et permet d’éviter la formation de monoxyde de carbone (CO). La pièce qui accueille votre chaudière, en particulier, doit être ventilée en permanence !

9. Installez des détecteurs de CO

Chaque année, le monoxyde de carbone, invisible et inodore, est à l’origine de trop nombreux décès. Investissez dans quelques détecteurs de CO à installer dans les pièces où se trouvent votre chaudière ou votre chauffe-eau.

10. Vous soupçonnez une odeur de gaz ?

Malgré tous vos efforts de bienveillance, on n’est jamais à l’abri d’un mauvais raccord ou d’un autre soucis qui peut mener à une fuite de gaz.

Dans ce cas, n’hésitez pas à sortir immédiatement du bâtiment et d’appeler Sibelga au 0800 19 400 ou les pompiers.  Lisez également les marches à suivre en cas d’odeur de gaz.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!