Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Que faire en cas d’odeur de gaz ?

Une odeur de gaz dans votre habitation, dans un bâtiment ou en rue ? Voici la marche à suivre:

  • Ouvrez toutes les portes et fenêtres même si votre propre habitation n’est pas raccordée au réseau de gaz naturel. Le gaz naturel pourra ainsi se mélanger à l’air, ce qui le diluera et diminuera le danger.
  • Avertissez les voisins et les riverains si vous habitez en appartement. Vous vous trouvez dans un bâtiment public ? Prévenez le responsable/la réception. En rue, mieux vaut écarter les curieux.
  • N’utilisez pas d’interrupteur électrique
    Évitez les étincelles : sonnette, lampe de poche téléphone, luminaire, chauffage, domotique. Fumer ou utiliser des allumettes, des briquets ou des bougies est également à proscrire.
  • Quittez le bâtiment et appelez le 0800 19 400- hors du rayon de l’odeur de gaz.
    Sibelga envoie immédiatement une équipe d’intervention surplace. Elle vérifie s’il s’agit bien d’une fuite de gaz et fait le nécessaire pour sécuriser les environs (fermer les compteurs, colmater la fuite, etc.).
  • Fermez le robinet du compteur de gaz naturel.
    Attention : faites-le uniquement si vous pouvez y parvenir sans allumer la lumière ou une lampe de poche, car cela pourrait déclencher une étincelle.

Un source d'énergie très sûre

Le gaz naturel est une source d’énergie très sûre. Les accidents sont rares, et sont souvent la conséquence d’une “agression” aux conduites de gaz pendant des travaux. Ils peuvent aussi être la conséquence d’installations intérieures non conformes, d’appareils mal entretenus ou mal utilisés.

Le gaz naturel ne peut s’enflammer que dans des conditions très spécifiques. Il est très sûr parce qu’il a les particularités suivantes :

  • on lui ajoute toujours une odeur particulière. De cette manière, vous remarquez rapidement une fuite de gaz, bien avant le risque d’explosion. Le gaz naturel décelable dès que l’air ambiant en contient 1 %, alors que le danger n’est réel qu’à partir de 5 % de gaz dans l’air.
  • il se dissipe et disparaît rapidement.
  • il ne s’enflamme qu’à une certaine concentration dans l’air (entre 5 et 15%).
  • il ne s’enflamme qu’à une température d’au moins 650° C. Il est donc crucial d’éviter les étincelles ! 
  • respirer le mélange de gaz naturel et d’air n’est pas toxique.

Odeur de gaz : faut-il craindre l'explosion ?

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!