Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

A combien de certificats verts ai-je droit ?

En théorie, un particulier qui produit de l’électricité verte reçoit un certificat vert chaque fois qu’il a évité l’émission d’une certaine quantité de CO2 - en pratique, à chaque fois qu’il a produit 1000 kilowattheures (kWh). Et cet advantage est attribué pendant dix ans, à partir de la date de certification de son installation. Mais il existe des facteurs multiplicateurs qui rendent l'installation rentable en 7 ans.

Un certificat vert par 1000 kWh sans compter le facteur multiplicateur

Un particulier qui produit de l’électricité verte reçoit un certificat vert chaque fois qu’il a produit 1000 kilowattheures (kWh). Ceci correspond à une certaine quantité de CO2 dont l'émission a été évitée. 

Sa production est affichée sur le compteur spécial dont il a dû faire équiper son installation. Régulièrement, il communique ces chiffres à Brugel qui lui attribue alors les certificats verts qu'il peut revendre par la suite.

Il recevra des certificats verts pendant dix ans à partir de la date de certification de son installation. Ceux-ci ont une durée de validité de 5 ans.

Une rentabilité assurée grâce à des CV supplémentaires

Une installation photovoltaïque de 30 m², par exemple, produit en moyenne, sous le climat belge, 3000 kWh par an. Théoriquement, elle donne donc droit à 3 certificats verts. Mais pour les installations photovoltaïques, cet avantage est augmenté d’un facteur multiplicateur.

Le gouvernement bruxellois décide chaque année quel est la valeur de ce facteur multiplicateur en tenant compte de du prix moyen des panneaux, du prix de l'électricité et du prix du certificat vert :

  • pour les installations certifiées entre le 1er juillet 2011 et le 20 octobre 2012, un particulier reçoit 5 certificats verts chaque fois qu’il a produit 1000 kWh ;
  • pour les installations certifiées entre le 20 octobre 2012 et le 1er août 2013, il reçoit 4 certificats verts chaque fois qu’il a produit 1000 kWh.
  • pour les installations certifiées à partir du 2 août 2013, il reçoit 2,4 certificats verts chaque fois qu’il a produit 1000 kWh

Avec ce système, chacun a la garantie que son installation sera amortie en 7 ans, quel que soit le moment où il décide d’investir dans ces technologie.

A noter : si votre installation photovoltaïque a été mise en service avant le 1er juillet 2011, vous devez appliquer l’ancien mode de calcul.

Depuis 2011, un facteur multiplicateur est également appliqué aux installations de cogénération, ce qui les rend beaucoup plus attractives pour les bâtiments de logement collectif.

 

(Vois aussi: 'Quelles sont les conditions pour obtenir des certificats verts ?')

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!