Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Pourquoi remplacer vos vieux appareils au gaz ?

Mise à jour le 27 octobre 2020

Plus votre appareil est ancien, et plus son remplacement sera rentable. Parce que les appareils au gaz neufs sont beaucoup moins énergivores et se rembourseront petit à petit tout seuls.

De plus, beaucoup d’anciens appareils sont incompatibles avec le nouveau gaz riche, et actuellement des primes existent pour leur remplacement. Alors pourquoi attendre ?

Quels sont les appareils concernés ?

Tous les nouveaux appareils qui fonctionnent au gaz naturel* : 

  • un système de chauffage central au gaz naturel d’une puissance nominale maximale de 70 kW (chaudière à condensation, pompe à chaleur au gaz, générateur d’air chaud à condensation, pompe à chaleur hybride au gaz naturel, micro-cogénération au gaz naturel).
  • un appareil de production d’eau chaude sanitaire instantanée ou à accumulation au gaz naturel
  • un appareil de chauffage de volume individuel (poêle, convecteur ou foyer intégré au gaz)

Les appareils alimentés par des bonbonnes de gaz (butane, propane) ne sont pas concernés.

* Voir toutes les conditions sur Gas.be

Remplacer = jusqu’à 30% d’économie !

Les rendements des appareils au gaz modernes sont tels qu’ils permettent d’économiser jusqu’à 30 % sur votre facture de gaz. C’est pourquoi l’achat d’un appareil neuf sera amorti à terme, plus ou moins vite selon les cas.

Dans le cas d’une chaudière, l’investissement dans un appareil neuf est rentable dès qu’il a plus de 20 ans. Il permet d’économiser facilement 25 % sur votre consommation énergétique.

En règle générale, plus un appareil est ancien, plus il est coûteux à l’usage et plus il risque de poser des problèmes de sécurité (fuites, incendies…). Si votre appareil est en fin de vie, autant le remplacer au plus vite pour commencer à économiser dès maintenant sur votre consommation d’énergie.

Éviter les frais suite au passage au gaz riche

Si vos appareils à gaz commencent à devenir vieux, c’est le meilleur moment pour vous décider à investir dans du neuf. Rappelez-vous : depuis ce mois de septembre 2020, le gaz change à Bruxelles.

La vérification obligatoire de tous vos appareils au gaz par un technicien agréé est à votre charge, de même que son adaptation aux normes. Par conséquent, il est probablement inutile d’engendrer tous ces frais pour prolonger la vie d’un vieil appareil très énergivore, alors que vous devrez de toute façon le remplacer dans les années à venir.

Si vous ne remplacez pas vos anciens appareils au gaz, deux cas de figure peuvent se présenter :

Cas 1 : votre appareil est incompatible

Vous devrez le jeter ! Cela concerne en principe tous les appareils qui datent d’avant 1978 ainsi que ceux achetés à l’étranger, incompatibles avec le gaz riche.

Cas 2 : votre appareil doit être adapté 

Dans un cas sur cinq, les appareils à partir de 1978 doivent être adaptés pour fonctionner correctement. La règle est que plus ils sont anciens, et plus il y a de chances pour qu’un réglage soit nécessaire par un technicien agréé.

Questions liées :
Pourquoi doit-on passer du gaz pauvre au gaz riche ?
Quelle est la différence entre le gaz riche et le gaz pauvre ? Cela influence-t-il ma facture ?

Plus d’informations:
www.legazchange.be et www.legazchange.brussels

Quelles sont les aides financières à Bruxelles ?

Les primes couvrent de 20 % à 50 % de votre facture.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.