Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Comment purger ses radiateurs ?

Purger vos radiateur, une bonne habitude à prendre

La purge des radiateurs est une opération indispensable au bon fonctionnement de votre système de chauffage.

Quand purger vos radiateurs ?

  • avant la remise en route de votre chaudière
  • mais doit être renouvelée chaque fois qu'un radiateur ne présente pas la même température sur toute sa surface. 

Cette opération permet, en quelques gestes simples, d’éliminer l’air emprisonné dans le réseau des tuyauteries et des radiateurs de votre système de chauffage central.

Vous devez purger plusieurs radiateurs dans votre habitation ?

Commencez par les radiateurs situés le plus bas, puis remontez progressivement jusqu’au dernier radiateur du circuit dans lequel l’air s’accumule tout particulièrement.

Purger vos radiateurs, une opération simple et utile

La purge de votre radiateur s’effectue en plusieurs étapes très simples :

  1. Désactivez le chauffage
    Avant de commencer, désactivez le circulateur de votre système de chauffage. Le plus facile est de régler votre chaudière sur la position ‘été’. Attendez que les radiateurs soient froids.
     
  2. Commencez toujours par les radiateurs situés le plus bas
    Puis remontez progressivement jusqu’au dernier radiateur du circuit. Si vous ne purgez que les radiateurs de l’étage supérieur (là où l’air s’accumule le plus), ils risquent de se remplir à nouveau d’air dès que vous remettrez la pompe de circulation en marche, en aspirant celui qui est resté aux étages inférieurs.
     
  3. Ouvrez à fond la vanne de réglage de la température.
     
  4. Commencez la purge
    • Repérez le purgeur, appelé aussi « vis de purge ». Il peut s’agir d’une molette en laiton ou d’un bouton à tête creuse de forme hexagonale, selon le modèle. Quoi qu’il en soit, il se trouve toujours en haut du radiateur, et du côté opposé à la vanne de réglage.
    • Munissez-vous d’une clé de purge. S’il s’agit d’un purgeur avec tête hexagonale, vous devrez utiliser une clé papillon spéciale. Sinon, une simple pince à bec ou multiprise suffira. 
    • Placez un récipient sous la vis de purge. Dévissez légèrement celle-ci, jusqu’à ce que vous entendiez un sifflement. Après un moment, le purgeur va également cracher de l'eau. Laissez encore le purgeur ouvert pendant quelques secondes, jusqu’à ce que le filet d’eau soit régulier, puis refermez-la. Notez que l’eau qui s’évacue peut être grise, cela n’a rien d’anormal : elle contient une partie des boues du radiateur.
  5. Resserrez la vis sans forcer, comme si vous refermiez un robinet classique. Une petite goutte peut encore perler juste après la fermeture. Mais si l'écoulement est continu, mieux vaut remplacer la vise de purge.
  6. Réglez à nouveau la vanne thermostatique sur votre température de confort.

Rétablissez la pression et évitez les fuites

En purgeant votre ou vos radiateur(s), vous avez peut-être fait baisser la pression à l'intérieur du circuit. Vous pouvez la rétablir en rajoutant de l’eau via le robinet de remplissage.

Celui-ci se situe généralement dessous ou à proximité immédiate de la chaudière. Ouvrez-le avec précaution et surveillez le manomètre (sorte de compteur à aiguille) sur le tableau de bord de la chaudière. Cessez le remplissage et fermez le robinet dès que l'aiguille atteint la pression conseillée. Celle-ci diffère en fonction du modèle mais peut être identifiée via la zone verte du cadran de pression. En cas de doute, contactez votre chauffagiste.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!