Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Comment bien régler la pression de ma chaudière?

Mise à jour le 18 janvier 2018

Une bonne pression de votre chaudière est indispensable à la bonne circulation de l’eau chaude entre les radiateurs, surtout s’ils sont situés à différents étages. Généralement, la pression idéale se situe entre 1 et 2 bars mais peut varier d’une chaudière à l’autre. Demandez à votre chauffagiste !

Vérifiez le manomètre

Pour contrôler la pression de votre chaudière, un simple coup d’œil au manomètre suffit. Selon le modèle de votre chaudière, il se présente sous différentes formes  :

L’aiguille du manomètre indique la pression réelle de l’installation. Une zone verte délimite la plage de pression correcte, tandis qu’une zone rouge indique la zone critique.
Une aiguille rouge qui sert de repère, tandis qu’une aiguille noire correspond à la pression réelle. Il convient de superposer ces deux aiguilles  
Sur certains modèles de chaudières, la pression d’eau est signalée par des voyants lumineux sur le panneau de contrôle.

    La pression dans la chaudière est trop basse

    Voici comment procéder :

    1. Repérez l’emplacement des deux vannes de remplissage.
    2. Ouvrez une des deux vannes à fond.
    3. Ouvrez lentement la deuxième vanne en observant comment l’aiguille (ou le système de voyant lumineux) du manomètre réagit.
    4. Laissez l’aiguille atteindre le milieu de la zone verte (ou l’aiguille de repérage).
    5. L’aiguille va peut-être s’arrêter au début de la zone verte sans guère aller plus loin, même si vous ouvrez la vanne à fond ; c’est probablement dû au fait que le réseau d’eau de votre logement est doté à la base d’un réducteur de pression, indispensable pour certains appareils (boilers notamment). La pression d’eau peut être en effet plus forte, voire trop forte, dans certains quartiers situés en bas de la ville.
    6. Si l’aiguille s’arrête en début de zone verte, c’est bien suffisant.
    7. Refermez la deuxième vanne à fond. Serrez mais sans excès, c’est –à-dire sans «bloquer».
    8. Refermez la première vanne à fond. Serrez de même. Repérez le cadran ou les voyants lumineux indiquant la pression de votre chaudière.

    La pression dans la chaudière est trop haute

    Votre chaudière s’en occupe toute seule ! Elle est munie d’une soupape de sécurité qui laisse s’échapper l’excès de pression. Il est donc tout à fait normal de voir perler une goutte d’eau de temps à autre au niveau de cette soupape. Par contre, si vous constatez que de l’eau s’écoule en continu, appelez votre chauffagiste ! Soit votre soupape est défectueuse, soit votre installation est en surpression.

    Si la pression augmente en continu, malgré l’évacuation d’eau par la soupape, vérifiez que les 2 vannes de remplissage sont bien fermées. La pression ne diminue pas ? Coupez la chaudière et appelez votre installateur.

    Il est parfois utile de vérifier si les radiateurs n’ont pas besoin d’être purgés. Cette opération enlève de l’air et un peu d’eau du circuit, ce qui fera baisser la pression. Mais si elle reste élevée après la purge, coupez la chaudière et appelez votre installateur.

    Attention, si la pression dépasse 3 bars, la soupape de sécurité restera ouverte et vous risquez une petite inondation. Si cela vous arrive, fermez le circuit d’arrivée d’eau à la chaudière en fermant la vanne d’isolement. Si vous ne la trouvez pas, coupez carrément l’arrivée d’eau de la maison en compteur en attendant l’arrivée du chauffagiste.

    Quand faut-il vérifier la pression de ma chaudière ?

    Inutile de la vérifier chaque jour, ni même chaque semaine ! La pression reste généralement stable. Le vase d’expansion compense les variations de volume (et donc de pression) causées par les dilatations et contractions liées aux variations de température.

    Vérifiez la pression :

    • En début de saison de chauffe
    • 1 ou 2 mois plus tard
    • Après une purge des radiateurs et le lendemain

    Ne ratez pas nos nouvelles questions

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

    Conseils pour économiser de l'énergie!