Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Combien coûte réellement un litre d’eau chaude ?

Mise à jour le 19 octobre 2018

Vous vous demandez combien vous coûte réellement votre douche ou votre bain ? En plus du simple coût de l’eau, le coût total d’un litre d’eau chaude dépend de l’énergie utilisée (gaz, électricité ou soleil) et de l’appareil dont vous disposez.

Ainsi, pour chaque litre d’eau chaude, vous devez tenir compte :

  • du prix du litre d’eau ;
  • de l’amortissement du prix d’achat et des frais d’installation de votre système de production d’eau chaude sanitaire ;
  • de votre consommation d’énergie pour chauffer ce litre d’eau.

Coût du litre d’eau chaude selon le type d’appareil

Le tableau ci-dessous vous donne une idée du coût total de l’eau chaude pour les 5 appareils les plus fréquents :

Nos calculs tiennent compte des paramètres suivants :

  • prix des énergies au kWh : 0,22 € (électricité) et 0,06 € (gaz) ;
  • prix du litre d’eau : 3,52 €/m3 (sur la base du tarif Vivaqua à Bruxelles) ;
  • consommation d’eau : 40 l (douche) et 100 l (bain) ;
  • le prix de la chaudière mixte ne tient compte que du supplément de prix par rapport à une chaudière simple qui ne produit pas d’eau chaude sanitaire.

Quel type d'appareil choisir pour chauffer l'eau ?

Au gaz

  • La solution la plus économique est la chaudière mixte qui chauffe à la fois l’eau sanitaire et l’eau du chauffage central.
  • Le chauffe-eau à gaz est également économique mais ne perdez pas de vue que son débit d’eau chaude est très limité.

A l’électricité

  • Le boiler solaire est le plus économique en électricité, mais il nécessite un investissement de départ plus élevé. Par ailleurs, lorsqu’il n’y a pas de soleil, il faut chauffer l’eau autrement (nous avons tenu compte d’un boiler électrique en appoint, 20% du temps).
  • Pour un coût d’investissement moindre, le boiler thermodynamique offre un rendement quasiment aussi intéressant.

Enfin, les primes énergie de Bruxelles Environnement peuvent renverser ce hit-parade et rendre intéressantes les solutions les plus chères au départ. 

Notez que ces calculs tiennent compte uniquement de l’aspect économique et non écologique. Les solutions solaires sont évidemment les plus profitables pour l’environnement.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.