Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Avoir sa propre éolienne : une bonne alternative aux panneaux solaires ?

Il y a environ cinq ans, l’avenir des éoliennes pour les particuliers semblait particulièrement prometteur, mais cet enthousiasme a été fortement tempéré depuis lors.

Plusieurs raisons à cela :

  • la quantité de vent entre 10 et 15 mètres est faible en Belgique ;
  • des tests ont montré que la production électrique des petites turbines éoliennes est plus faible que prévu ;
  • obtenir un permis d’urbanisme se révèle difficile ;
  • la force du vent est plus faible dans les villes que dans les zones agricoles. Il y a également des turbulences à faible hauteur, ce qui porte atteinte à la qualité énergétique du vent ;
  • le potentiel des éoliennes est réduit en Région de Bruxelles-Capitale en raison de la proximité de l’aéroport.

Vois aussi: 'Comment faire pour investir dans la production d'énergie verte ?'

La faible quantité de vent

Il existe effectivement de petites turbines éoliennes pour particuliers, mais elles ne sont intéressantes que lorsque la force du vent est localement suffisante. Et c’est là que le bât blesse. La rentabilité est assez limitée pour les petites turbines éoliennes d’une hauteur d’axe maximum autorisée de 15 mètres, car la quantité de vent à cette hauteur (10 à 15 mètres) est assez faible en Belgique.

En Belgique, la vitesse moyenne du vent peut varier entre 6 à 7 m/s à la côte et à peine 2 à 4 m/s en Haute Belgique (source : site web de l’IRM). Ce qui n’est pas suffisant pour des éoliennes pour particuliers (source : la lettre d’information d’Eco-housing.be, en néerlandais, le montre au moyen d’un exemple chiffré). En outre, la plupart des éoliennes ne produisent plus d’électricité par faible vent – moins de 3 m/s.

Une production électrique décevante

Des tests réalisés avec de petites turbines éoliennes aux Pays-Bas et au Royaume-Uni ont montré que la production réelle était 15 à 17 fois inférieure à la capacité maximale annoncée par les fabricants (source : lettre d’information d’Eco-housing.be).

La lutte pour le permis

N’oublions pas non plus que pour chaque éolienne, un permis d’urbanisme est nécessaire. Et il n’est pas si simple à obtenir. La décision dépend en effet des communes et il n’existe aucune directive claire.

De petites éoliennes à Bruxelles ?

À Bruxelles, la justification du placement d’éoliennes chez les particuliers est très douteuse (voir « Le potentiel de l’éolien urbain à Bruxelles» sur le site web de Bruxelles Environnement).

Leur potentiel estimé est très faible, entre autres en raison :

  • de la proximité de l’aéroport ;
  • de la présence de nombreuses turbulences à faible hauteur dans les zones urbaines, ce qui porte atteinte à la qualité énergétique du vent ;
  • de la force du vent dans les villes, plus faible que dans les zones agricoles.

En Région de Bruxelles-Capitale, les éoliennes ne sont donc sûrement pas une alternative pour les particuliers.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

En savoir plus sur ce sujet dans les dossiers suivants

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.