Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Acheter un thermostat intelligent : un bon plan ?

Mise à jour le 26 février 2018

Investir dans un thermostat connecté peut vous permettre de réaliser des économies d’énergie en optimisant la gestion du chauffage de votre habitation. Mais il ne s’agit pas pour autant d’un remède universel.

Dans certains cas, vos habitudes, vos souhaits et les caractéristiques votre installation de chauffage peuvent rendre cet investissement moins intéressant, voire carrément inadéquat. Un thermostat traditionnel vous permet parfois autant, voire plus, d’économies qu’un appareil intelligent. Tout est dans la manière de chauffer.

Le thermostat intelligent est-il fait pour vous ?Et à quoi faut-il faire attention en particulier lors de l’achat ?C’est ce qu’on va voir !

Les différentes possibilités du thermostat intelligent

Le thermostat intelligent fait partie de la famille de plus en plus nombreuse des objets connectés.

Ce qui le distingue des systèmes de régulation « traditionnels » ? Sa capacité à récolter, traiter et communiquer des informations via Internet, qui vous ouvre de nouvelles possibilités. Par exemple:

  • il peut être commandé à distance via une application. Vous pouvez donc augmenter ou diminuer le chauffage sans être physiquement chez vous ;
  • il vous permet de suivre en temps réel de votre consommation et de l’analyser sur le long terme grâce à un historique des données ;
  • il est auto-apprenant. En d’autres mots, il analyse vos ajustements et vos habitudes pour affiner sa programmation et être en phase avec le niveau de confort que vous souhaitez ;
  • il dispose de fonctionnalités automatiques. Par exemple, grâce à la géolocalisation des smartphones des occupants de la maison, il coupe le chauffage lorsqu’il n’y a plus personne dans l’habitation et le réactive lorsqu’un occupant s’en approche ;
  • il interagit avec d’autres objets connectés (éclairage connecté, station météo…).
  • il offre la possibilité de régler le chauffage par espace ou par zone. Dans ce cas, les boutons des radiateurs sont remplacer par des spéciaux avec capteur de température intégré et commande à distance.

Quand est-il intéressant de placer un thermostat intelligent ?

Mes besoins en chauffage varient constamment

Vous êtes régulièrement en déplacement, vos horaires sont irréguliers… Bref, pour vous, une solution classique n’offre pas suffisamment de flexibilité pour une régulation optimale de votre chauffage.

Je veux vraiment tenir à l’œil ma consommation

Vous avez décidé de réduire votre facture énergétique en suivant votre consommation au jour le jour.

Je suis féru de technologie

Vous voulez profiter un maximum des possibilités des objets connectés pour améliorer votre confort à la maison.

3 raisons de ne pas investir dans un thermostat intelligent

Les thermostats intelligents les moins coûteux représentent un investissement d’environ 150 € mais la facture peut dépasser les 500 € pour les modèles les plus sophistiqués. À cela s’ajoutent généralement des frais d’installation.

Il n’est peut-être pas utile d’investir une telle somme si vous vous reconnaissez dans les profils suivants :

1. Je maîtrise déjà ma régulation de chauffage

Vous êtes retraité et presque toujours à la maison, vos horaires sont généralement réguliers ou vous connaissez parfaitement vos habitudes… Bref, vous vous en sortez sans problème avec un thermostat et/ou des vannes programmables classiques. Vous avez déjà bien affiné vos réglages et maîtrisez votre consommation d’énergie.

2. Mon installation n’est pas compatible

Vous utilisez par exemple un poêle qui n’est pas connecté à une installation de chauffage central.

3. Je ne suis pas à l’aise avec la technologie

Vous n’avez pas de smartphone, êtes allergique à la technologie et n’avez pas envie de passer du temps à apprendre à utiliser un nouveau système. Vous vous méfiez de l’utilisation potentielle de vos données, malgré le discours rassurant des constructeurs.

Acheter un thermostat intelligent : à quoi faire attention?

Vous pouvez vous procurer un thermostat intelligent par l’intermédiaire de votre fournisseur d'énergie ou tout simplement dans le commerce. Dans les deux cas, vous devez prêter attention à un certain nombre d’éléments.

Par l’intermédiaire de votre fournisseur d'énergie

Un grand nombre de fournisseurs d'énergie proposent des offres intéressantes pour l'achat et l'installation d'un thermostat intelligent. Mais il convient de tenir compte de ce qui suit :

  • Le prix d'achat s'accompagne souvent de frais d’utilisation mensuels supplémentaires ou d’un abonnement plus cher.
  • En général, vous n'obtiendrez une réduction substantielle sur l'appareil que si vous signez un contrat pluriannuel avec le fournisseur.
  • Si vous changez de fournisseur avant la fin du contrat, vous devrez payer la valeur résiduelle de l'appareil.
  • Cependant, vérifiez toujours que le nouveau thermostat est compatible avec votre chaudière. Cela n'est pas toujours évident, pas même pour le personnel de l’helpdesk de votre fournisseur d'énergie.
  • Il est assez facile de calculer le coût réel du thermostat. Pour ce faire, rendez-vous sur le site web des sites de comparaison de prix de votre région avec le label CREG, faites le test et comparez le prix annuel de l'abonnement, thermostat inclus, au prix de l'abonnement le moins cher de votre fournisseur.
ASTUCE : Ne restituez pas votre ancien thermostat à l'installateur. Si le nouveau système ne vous convient pas, vous pourrez revenir au système précédent sans le moindre frais.

Vous achetez l'appareil vous-même

Bien entendu, vous pouvez également acheter et installer vous-même un thermostat intelligent. Dans ce cas de figure, veuillez noter ce qui suit :

  • Assurez-vous que l'appareil est compatible avec votre chaudière, ce qui n'est pas toujours le cas pour la première génération. Pratiquement tous les fabricants de chaudières ont maintenant un thermostat intelligent dans leur gamme. Et, dans ce cas, la compatibilité est garantie.
  • Les modèles plus anciens ne sont souvent pas compatibles avec une chaudière modulante. Le thermostat fait alors office d’interrupteur à deux positions : arrêt ou marche à 100 %. Les chaudières modulantes ont des positions économiques qui se situent entre ces deux extrêmes. Par conséquent, la chaudière consommera probablement plus d'énergie avec ce thermostat intelligent.
ASTUCE : vérifiez également si vous avez droit à une prime auprès de Bruxelles Environnement pour l'achat d'un thermostat d'ambiance.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Conseils pour économiser de l'énergie!