Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Comment calcule-t-on la consommation de gaz ?

Si vous êtes raccordé au réseau de gaz naturel, peut-être avez-vous déjà remarqué que votre facture de gaz est basée sur les kilowattheures (kWh) que vous avez consommés, alors que votre compteur mesure les mètres cubes (m³) qui vous ont été livrés.

Consommation de gaz: un calcul en deux temps:

Votre consommation annuelle de gaz naturel est établie en deux temps :

  1. On calcule la différence entre l’index actuel (en m³) et celui de l’année précédente. Le résultat indique le volume de gaz qui vous a été livré, exprimé en m³.
  2. On multiplie ensuite ce chiffre par un facteur de conversion pour exprimer en kWh la quantité d’énergie que vous avez effectivement consommée.

La raison de ce calcul en deux temps? Selon le type qui vous est fourni (gaz riche ou gaz pauvre), la quantité d’énergie (ou pouvoir calorifique) que vous recevez réellement varie. Il ne serait donc pas correct de facturer le même montant pour un m³ de gaz riche ou un m³ de gaz pauvre.

Différents gaz mais un tarif équitable pour tous

En Belgique, deux types de gaz sont disponibles sur différents réseaux :

  • du gaz « riche », avec un pouvoir calorifique haut (gaz de type H)
  • du gaz « pauvre», avec un pouvoir calorifique bas (gaz de type L). C’est ce gaz, aussi appelé gaz « enrichi », que vous consommez à Bruxelles.

Alors, comment détermine-t-on la quantité d’énergie réellement obtenue en fonction du type de gaz ? Il faut transformer le volume livré (en m3) en énergie (en kWh). Pour cela, on multiplie le volume (mesuré au compteur) par la valeur moyenne du pouvoir énergétique du gaz pendant la période concernée. À Bruxelles, on compte approximativement 10 kWh/m3. Ce calcul est effectué par votre gestionnaire de réseaux, Sibelga.

Pour établir votre facture, votre fournisseur multiplie ensuite le nombre de kWh obtenu par le prix au kilowattheure du tarif que vous avez choisi par contrat.


Exemple de calcul de la consommation de gaz:

Relevé de l’index du compteur gaz :
janvier 2011 : 27 000 m³
janvier 2012 : 29 100 m³

Consommation annuelle : 29 100 - 27 032 = 2100 m³

Équivalent en kWh : 2100 x 9,9 = 20 790 kWh

Avantages de cette méthode de calcul de la consommation de gaz

  • Vous avez la certitude de payer pour l’énergie reçue et non pour une quantité de combustible.
  • Des clients alimentés par du gaz de provenances ou de pouvoirs énergétiques différents paient le même montant pour la même quantité d’énergie.
  • Les seules différences possibles proviennent des tarifs différents des fournisseurs. Mais sur ce point, vous avez le choix de signer un contrat avec un fournisseur moins cher.

Comment fonctionne un compteur de gaz ?

En passant à travers le compteur, le gaz agit sur deux membranes qui se déplacent dans un mouvement de va-et vient. Ce mouvement est transformé en mouvement rotatif par une transmission mécanique (bielles) qui fait tourner un système de roulettes totalisatrices (voyez Encyclopædia Britannica - bellows-and-diaphragm gas meter, en anglais)

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!