Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Quels sont les avantages du tarif bihoraire ?

Dans le cas d’un tarif bi-horaire, la consommation électrique d’une habitation est facturée selon deux tarifs différents : le tarif en heures de jour et le tarif en heures de nuit & week-end.

L’avantage de ce double tarif est que l’électricité consommée en heures de nuit & week-end est facturée à un tarif avantageux. Ce système incite donc à faire fonctionner certains appareils ménagers (lave-vaisselle, machine à laver, séchoir ou encore chauffage à accumulation) à des moments où l’électricité est moins chère.

Avant d’opter pour le bihoraire, il est utile d’observer votre consommation électrique: en effet, le placement d’un compteur double et la redevance fixe due au fournisseur sont plus onéreux que dans un contrat à simple tarif. Ces frais ne seront compensés qu’avec une utilisation optimale du tarif bihoraire.

Le tarif bihoraire, intéressant à certaines conditions!

Si votre habitation dispose d’un compteur bihoraire opérationnel, il est vivement conseillé d’adapter votre consommation en fonction de la double tarification : heures de jour et heures de nuit & week-end.

En effet, si les heures de nuit & week-end bénéficient d’un tarif particulièrement avantageux, les heures de jour sont facturées à un tarif un peu supérieur à celui du simple tarif. Pour que le tarif bihoraire soit vraiment intéressant, il est indispensable de décaler le plus possible votre consommation d’électricité durant les heures de nuit & week-end (par exemple, lave-vaisselle, lave-linge). Lors de l'achat d'appareils électro-ménagers comme un lave-linge, un sèche-linge ou un lave-vaisselle, veillez à choisir un modèle qui permet de différer le démarrage ! 

Par ailleurs, les frais de placement d’un compteur bihoraire et la redevance fixe liée au contrat de fourniture sont supérieurs à ceux que vous payez dans le cadre d’un contrat à simple tarif . Pour rentabiliser l’investissement, une consommation réfléchie est donc primordiale.

A partir de quel moment est-ce avantageux ?

Pour savoir si vous devez passer ou rester au tarif bihoraire, une règle simple : notez les index de votre compteur d’électricité tous les jours à 7h et 22h ou 8h et 23h, selon les communes) pendant quinze jours. Comptabilisez alors la quantité d’énergie consommée le jour, et la quantité d’énergie consommée la nuit et le week-end. A titre indicatif, sachez que :

  • si votre consommation de nuit et de week-end est supérieure à 50 % du total, il est intéressant de passer au tarif bihoraire ;
  • si votre consommation de nuit et de week-end est supérieure à 30 % du total mais que vous avez déjà placé un compteur bihoraire, il est intéressant de conserver le tarif bihoraire ;
  • dans les autres cas, mieux vaut rester ou revenir au simple tarif.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!