Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

A quelles primes énergie ai-je droit à Bruxelles en 2019 ?

Mise à jour le 11 janvier 2019

Des primes pouvant atteindre jusqu’à 50% de la facture sont accordées pour trois grands types d’interventions : l’audit, l’isolation et la récupération ou production de chaleur.  

En 2019, le budget des primes énergie à Bruxelles est en légère baisse, passant de 22 à 18 millions d’euros. Toutefois une nouvelle prime apparaît et certaines sont en hausse.

Voici les principaux changements :

Primes A : audit et études énergétiques

Faire réaliser un audit énergétique de votre habitation, votre logement collectif ou votre bâtiment professionnel permet d'en détecter les points faibles et de prendre des mesures efficaces.

Vous pouvez également faire réaliser une étude de faisabilité si vous envisagez l'installation de certains systèmes (ventilation, cogénération, chauffe-eau solaire, chaufferie au bois, énergie renouvelable, réseau de chaleur, etc.). 

La prime peut s’élever à:

  • 400 € par logement
  • ou 3 000 € par bâtiment résidentiel collectif ou professionnel.

Primes B : isolation et ventilation

Les travaux d’isolation sont remboursés à hauteur de 8 à 75 €/m2. Et c’est sans compter le bonus supplémentaire qui est accordé lors du choix d’un isolant naturel ainsi que les économies d’énergie que ces travaux vous permettront de réaliser.

Le montant de la prime varie selon :

  • le type de parois
  • les matériaux
  • votre catégorie de revenus (plus vos revenus sont faibles, plus la prime est importante)

Vous pensez investir dans une ventilation mécanique contrôlée (VMC) avec récupération de chaleur ? Cela peut vous donner droit à une prime de 1 250 à 3 500 € maximum, selon vos revenus.

Primes C : chaleur

Ces primes concernent notamment :

  • les chaudières, générateurs à air chaud ou aérothermes gaz performants et le tubage de leur cheminée : jusqu’à 1 200 €
  • les convecteurs gaz performants : jusqu’à 300 €
  • les appareils de régulation (vannes thermostatiques et thermostats ou optimiseurs) : jusqu’à 100€
  • les pompes à chaleur pour chauffage : jusqu’à 4 750 €
  • les pompes à chaleur pour eau chaude sanitaire (boiler thermodynamique) : jusqu’à 1 600 €
  • le tubage des cheminées collectives : jusqu’à 40% de la facture
  • les chauffe-eaux solaires : jusqu’à 3 500 pour 4 m2.

Comment demander une prime ?

Retrouvez toutes les informations sur le régime des primes énergie et sur les démarches à suivre dans la brochure 'Primes Energie 2019' ou sur le site de Bruxelles Environnement.

Vous avez 12 mois après la date d’émission de la facture pour rentrer votre demande de prime. Attention, c’est bien la date figurant sur la facture et non la date de paiement de la facture qui fait foi.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.