Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Étiquettes énergie : quelles nouveautés en 2019 ?

Les étiquettes énergie actuelles seront progressivement remplacées par une version plus exigeante et plus claire, avec des classes de A à G.

Depuis plus de 20 ans, l’étiquette énergie aide les particuliers à bien choisir leurs appareils électroménagers en les informant sur leur consommation en énergie.

Elle est obligatoire pour tous les appareils neufs dont l’utilisation peut avoir un effet sur la consommation d’énergie (à l’exception des moyens de transport). En magasin, elle doit être affichée sur chaque appareil.

Qu’est-ce qui change sur les étiquettes énergie ?

Les classes en « + » qui se sont ajoutées au rythme des évolutions technologiques disparaissent. Ne resteront que les classes A (la plus économe) à G (la plus énergivore), qui existaient déjà. 

De plus, la nouvelle règlementation prévoit la mise en place d’une base de données européenne des appareils électroménagers alimentée par les fabricants.

Quels sont les avantages pour le consommateur ?

Grâce à cette nouvelle étiquette, l’Europe souhaite aider le consommateur à :

  • mieux choisir : l’étiquette est plus simple et plus claire. Actuellement, le consommateur ne distingue pas forcément la différence qui existe entre les appareils classés A. 
Saviez-vous qu’il y a 20% de différence de consommation entre A+ et A++ ? Et c’est comme ça pour chaque + !
  • mieux comparer : grâce à la base de données européenne qui permettra de comparer l’efficacité énergétique des appareils.
     
  • obtenir des appareils plus performants : le classement n’est pas figé. Les exigences seront revues à la hausse lorsque 30% des appareils du marché seront classés A ou lorsque 50% des appareils seront classés A ou B. Tous les 10 ans, les classes seront ré-évaluées. De quoi pousser les fabricants à proposer des produits encore moins énergivores.
     
  • payer moins cher : les nouvelles classes A et B sont beaucoup plus strictes. Un appareil A+++ aujourd’hui deviendra un C demain, beaucoup moins attractif pour le consommateur. Cela poussera les fabricants à revoir leurs prix à la baisse.

En pratique, comment la transition va-t-elle se dérouler?

Dans un premier temps, l’ancienne étiquette sera affichée aux côtés de la nouvelle pour que les consommateurs s’habituent au nouveau classement.

L’entrée en vigueur de la nouvelle étiquette énergie se fera en plusieurs étapes selon le type d’électroménager :

  • 2019 : machines à laver, lave-vaisselle, téléviseurs, réfrigérateurs, lampes et machines lavantes-séchantes ;
  • 2025 : fours, climatiseurs, sèche-linge, hottes et appareils de froid spécialisés ;
  • 2030 : chauffe-eau et appareils de chauffage.
Et les aspirateurs ?
Ces appareils ne sont pas dans la liste, car un fabricant a en effet déposé un recours au tribunal de l’UE avec pour motif que les tests de performance ne reflètent pas les conditions réelles d’utilisation. Ce fabricant a remporté gain de cause. Cela ne devrait toutefois pas avoir de conséquence sur l’arrivée de la nouvelle étiquettes sur les autres appareils.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.

Conseils pour économiser de l'énergie!

C’est promis, nous utiliserons votre adresse e-mail exclusivement pour vous envoyer notre newsletter ! Lisez-en plus dans notre politique de la vie privée.