Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Qu’est-ce qu’un pare-vapeur ?

Un pare-vapeur est un film parfaitement étanche qui protège de la vapeur. Ainsi, l’humidité présente dans l’air sous la forme de condensation ne peut pas traverser cet écran de protection.
La pose d’un pare-vapeur s’avère nécessaire avec certains matériaux isolants tels que la laine minérale ou la cellulose pour éviter que l’humidité ne pénètre dans la couche d’isolation. Ce type d’écran est parfois aussi utilisé pour protéger des structures de bâtiment contre l’humidité.

Cependant, un pare-vapeur n'est efficace que s’il est parfaitement posé. Cela signifie que tous les joints doivent être collés et que les jonctions avec d’autres éléments du bâtiment doivent être mastiquées.

Un pare-vapeur retient l’humidité présente dans l’air sous la forme de condensation, car elle ne peut pas le traverser. L’écran protège ainsi les matériaux qu’il recouvre contre les dégradations causées par l’humidité. Ceci est très important pour garantir le caractère isolant du matériau à protéger. Dans le cas d’une structure en bois, on évite ainsi que la pourriture ou les moisissures attaquent le bois.

Les différentes types de pare-vapeur

Il existe plusieurs types de pare-vapeur.

• Le plus fréquemment utilisé est le film en polyéthylène.
• Pour les matériaux d’isolation, les feuilles d’aluminium ou films aluminisés sont aussi souvent utilisés. Il n’y a qu’à voir les matelas à languettes ou les plaques isolantes recouverts d’un écran de ce type.
• Une couche bitumineuse constitue une dernière option.

Pour quels espaces ?

Un pare-vapeur est surtout conseillé pour les toitures dotées d’une couche peu perméable à la vapeur d'eau. C’est le cas de la plupart des toitures, du toit incliné au toit plat. La pose de ce type d’écran se justifie aussi au plafond de cuisines et de salles de bain peu ventilées et en présence de murs extérieurs peu perméables à la vapeur, comme c’est le cas avec des briques émaillées.
En cas de doute sur la nécessité d’installer un pare-vapeur, il est toujours plus sûr de le poser tout de même. Le coût d’un pare-vapeur est en effet négligeable, mais sa présence peut éviter que l’investissement dans les matériaux de protection soit une pure perte.

Une pose soignée

La pose d’un pare-vapeur n’est absolument pas réservée aux spécialistes, mais réclame toutefois soin et attention.


Lorsque le pare-vapeur est destiné à protéger une couche isolante, il doit toujours être posé sous le matériau isolant. C’est l’unique façon de faire barrage à l’air humide (présent dans votre logement) avant qu’il n’atteigne une zone froide où la vapeur d’eau formera de la condensation.


Lors de la pose d’un pare-vapeur, il est très important de veiller à coller méticuleusement tous les joints et tous les trous d’agrafes. De même, les jonctions avec d’autres éléments du bâtiment doivent être soigneusement mastiquées. Évitez de faire passer des conduites et des tuyaux par le pare-vapeur. Si vous ne pouvez pas faire autrement, utilisez alors des manchons adaptés afin de réaliser un passage parfaitement étanche à l’air.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!