Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Quels sont les avantages et les inconvénients d'un poêle à pellets ?

Les poêle à pellets étant encore relativement récents, il est difficile de savoir véritablement s'ils sont intéressants pour votre salle de séjour. La liste ci-dessous, qui énumère les avantages et les inconvénients des poêles à pellets, vous aidera à y voir plus clair.

Avantages

Le principal avantage d'un poêle à pellets, c'est sa grande facilité d'utilisation grâce à son allumage automatique, son fonctionnement modulaire et le fait que ces appareils soient programmables. Les poêles à pellets ont également une autonomie et un rendement élevés, tout en étant particulièrement écologiques grâce à leur combustible neutre en CO2.

Inconvénients

Le ventilateur et le moteur de la vis sont relativement bruyants. Par ailleurs, un poêle à pellets demande un certain entretien et représente un investissement considérable.

Les pour et les contre du poêle à pellets

Les poêles à pellets ont véritablement le vent en poupe. Ils utilisent un combustible renouvelable et neutre en CO2 (les pellets), ce qui en fait une forme de chauffage durable. Mais ce n'est pas leur unique avantage.

Avantages du poêle à pellets

  • Facile à utiliser

Les poêles à pellets sont faciles à utiliser, notamment grâce à leur allumage automatique et à leur fonctionnement modulaire. En fonction du modèle choisi, vous pouvez régler la température à l'aide d'une commande à distance ou d'un thermostat d'ambiance. Certains modèles permettent même une programmation journalière ou mensuelle, ou peuvent se commander au moyen d'un SMS ou d'une application mobile.

  • Rendement élevé

Le rendement d'un poêle à pellets peut atteindre voire dépasser 90 %. C'est plus qu'un foyer à bois classique.

  • Autonomie

Un poêle à pellets avec réserve incorporée possède une autonomie d'environ 12 heures à pleine charge. A 30 % de la charge, l'autonomie peut atteindre 36 heures.

  • Écoresponsable

Un poêle à pellets chauffe non seulement en étant neutre en CO2, mais il garantit aussi une combustion optimale grâce à ses commandes informatiques intégrées. 0,5 à 1 % à peine des pellets brûlés se retrouvent sous forme de cendres.

  • Combustible pratique

Les pellets sont relativement bon marché par rapport aux autres combustibles, et leur prix est resté stable ces dernières années. Ils sont livrés en sacs qui se stockent de manière pratique et compacte, et sont toujours prêts à l'usage.


Inconvénients du poêle à pellets

Les poêles à pellets n'ont toutefois pas que des avantages :

  • Entretien

On sous-estime parfois l'entretien que requiert un poêle à pellets. Par exemple, il faut aspirer la chambre de combustion chaque semaine. Tous les trois mois, le nettoyage est encore plus poussé, et il faut aussi procéder à un grand entretien annuel.

  • Niveau sonore

Le ventilateur intégré et le moteur de la vis font du bruit en fonctionnant. Le bruit du ventilateur est particulièrement présent au moment du démarrage. Cet inconvénient est nettement moins perceptible sur les modèles plus récents et plus coûteux.

  • Dépend de l'électricité

L'ordinateur intégré a besoin d'une alimentation électrique, ce qui n'est pas le cas des autres foyers à bois.

  • Aspect des flammes

L'aspect des flammes d'un poêle à pellets n'est pas comparable à celui d'un poêle à bois. La flamme est plus petite, et certains la décrivent même comme nerveuse ou artificielle.

  • Investissement

Un poêle à pellets représente un investissement non négligeable. Les modèles les plus simples se vendent à partir de 2 000 euros, mais le prix peut dépasser les 6 000 euros en fonction des options souhaitées.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!