Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Quel chauffage d’appoint en terrasse ?

C’est décidé : l’été sera chaud… même en soirée ! Alors quel chauffage choisir pour en profiter en terrasse ? 6 modèles sont disponibles, 3 avec flammes visibles et 3 sans flamme.

Les modèles avec flammes visibles

Le brasero : le plus romantique… mais le moins pratique

Il peut s’agir d’un simple panier métallique ou en gabion ou d’un véritable petit poêle en fonte ou en céramique.
Le brasero produit de la fumée et des cendres, n’est pas réglable et est soumis au caprice du vent. Son usage est donc réservé aux vastes terrasses donnant sur un jardin.

La cheminée à éthanol : décorative mais pas très efficace

Cette solution design est généralement relativement chère. Elle procure de jolies flammes mais chauffe très peu. La combustion dégage par ailleurs énormément de vapeur d’eau.

La tour chauffante à gaz : solution idéale à proximité

Des flammes vives courant derrière une colonne vitrée : beau à voir, efficace sur le plan du chauffage à courte distance. Cette solution est idéale à proximité d’un mange-debout mais pas pour réchauffer une longue tablée. Elle est également beaucoup plus chère à l’achat que les autres modèles au gaz.

Les modèles sans flamme

Ils sont généralement plus performants quoique moins romantiques.  Si les flammes vous manquent, ajoutez à table des bougies dans des photophores ou posez au sol des grosses bougies de jardin à mèche épaisse !

Le parasol radiant à gaz : accessible mais encombrant

D’un prix accessible, le parasol radiant à gaz arrose de chaleur par le haut une assez large zone circulaire autour de lui. Préférez un modèle sur roulettes, avec allumage piézo-électrique et bouton de réglage.
Inconvénients : le transport des bouteilles de gaz et le bruit. Ce système peut en effet produire un petit sifflement permanent.

Le radiateur catalytique à gaz : agréable quand on est assis

Cet appareil posé au sol irradie horizontalement dans une seule direction, jusqu’à 1 m de haut environ, ce qui peut être agréable quand on est assis.
Il peut également être utilisé en appoint à l’intérieur.

Le radiant électrique : le moins romantique… et le plus efficace

Silencieux, réglable, donnant une chaleur moins violente, il peut être suspendu au plafond, accroché au mur ou sur support mobile. Il est disponible en différentes longueurs, peu cher et on peut le multiplier pour chauffer une longue tablée ou plusieurs petits coins. Il existe aussi en modèle tour halogène ou parasol.
Inconvénient : des allonges à tirer, une installation fixe à prévoir.

Quel coût à l’usage ?

Le coût à l’achat, c’est une chose mais l’efficacité énergétique et donc la consommation peut aussi fortement varier d’un modèle à l’autre.
Un exemple concret :

  • Seuls 40% de l’énergie consommée par un parasol chauffant servent réellement à vous chauffer. Le reste s’envole en fumée chaude.
  • Un radiant électrique, par contre, est plus performant : vous profitez de 95% de l’énergie qu’il consomme.

Ainsi, un radiant électrique d’une puissance de 3 kW donne autant de chaleur qu’un parasol au propane de 11 kW. Il coûte aussi beaucoup moins cher à l’usage: 0,6 €/heure contre 1 à 3 €/heure pour le parasol au propane.

Cependant, si l’usage est occasionnel, la consommation ne doit pas forcément être votre critère principal.

Quelques précautions de sécurité

Gardez bien à l’esprit que ces appareils sont conçus pour l’extérieur. Les gaz de combustion doivent donc pouvoir s’évacuer spontanément dans l’air extérieur.
Utiliser de tels appareils dans une véranda fermée ou tout autre local fermé vous expose à un grave danger d’intoxication au CO. Sans compter les dégâts dus à la condensation de la vapeur d’eau qui est toujours produite par toute combustion. Ouvrir une fenêtre n’est pas suffisant.

Quel que soit le modèle, tous ces chauffages doivent rester à bonne distance du tissu d’un parasol, du bois d’une table ou d’une cabane, du plastique d’une chaise…

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!