Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

L’électricité "verte" l’est-elle vraiment ?

L’électricité qui sort de votre prise de courant n’est, à proprement parler, jamais verte. En effet, il est impossible de "trier" l’électricité.

En réalité, vous pouvez opter pour un contrat d’électricité verte. Par ce contrat, votre fournisseur s’engage à produire ou à acheter une quantité d’électricité issue de sources renouvelables, équivalente à votre consommation.

C’est la CREG (Commission de Régulation pour l’Electricité et le Gaz) qui vérifie annuellement que la vente et la production d’électricité verte correspondent effectivement.

L’électricité verte pas toujours exactement verte…

En Belgique, l’électricité qui arrive dans les habitations est la même pour tout le monde, peu importe votre contrat ou le fournisseur qui vous approvisionne. En réalité, tous les producteurs injectent l’électricité sur un seul et même réseau. Dans notre pays, la quantité d’électricité verte, c’est-à-dire produite à partir de sources d’énergie renouvelables, est estimée à environ 6%.

Cependant, vous pouvez opter pour un contrat d’énergie verte. Votre fournisseur s’y engage à acheter ou produire une quantité d’énergie verte équivalente à votre consommation.

En Belgique, un fournisseur peut en effet proposer de l’énergie verte aux consommateurs de deux façons différentes :

  • En la produisant lui-même via des sites de production qu’il possède.
  • En achetant à d’autres producteurs, en Belgique ou en Europe, des certificats de garantie d’origine.
    Ces certificats prouvent qu’une quantité d’électricité équivalente au certificat (à savoir 1 Mwh) a été produite à partir d’une source d’énergie renouvelable. Ces certificats de garantie d’origine ont l’avantage de permettre la traçabilité de l’énergie achetée par votre fournisseur. A Bruxelles, ils sont délivrés par des organismes de contrôle agréés par Brugel et attribués aux producteurs qui peuvent, ensuite, les revendre à des fournisseurs. 

Des contrôles annuels

Pour s’assurer que l’électricité qui a été vendue correspond à une quantité équivalente d’électricité verte réellement produite, il existe une sorte de ‘contrôle croisé’. D’une part, les fournisseurs d’électricité verte doivent remettre chaque année aux autorités autant de certificats garanties d’origine qu’ils vendent d’électricité verte.  D’autre part, ils ont l’obligation de déclarer aux autorités la liste des clients fournis en électricité verte.

En combinant ces deux informations, la Commission de Régulation pour l’Energie et le Gaz calcule le nombre de garanties d’origine que les fournisseurs sont censés remettre chaque année. Les autorités ont ainsi la certitude qu’il y a autant de production d’électricité verte que de vente d’électricité verte.

Comment choisir alors un fournisseur vraiment vert?

S’il est important pour vous que votre fournisseur d’énergie soit le plus vert possible, vous pouvez également vous intéresser à sa politique d’investissement et à ses projets de production d’énergie renouvelable.

Concrètement? Après avoir payé les labels de garantie d’origine mais aussi le transport de l’électricité et les taxes, il reste au fournisseur qui vous propose une formule 100% verte environ un tiers du montant de votre facture pour financer sa politique. Il peut alors choisir d’investir dans une énergie "grise" (nucléaire, charbon, pétrole) ou "verte" (soleil, vent et eau).

 

(Vois aussi: 'Quelles sont les nouvelles perspectives en matière de production d'énergie ?')

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!