Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Comment choisir mes nouveaux châssis et vitrages ?

Mise à jour le 14 octobre 2016

C’est décidé : vous allez remplacer les fenêtres de votre habitation ! Il va vous falloir non seulement sélectionner un entrepreneur pour réaliser les travaux mais aussi choisir les types de vitrages et/ou châssis à poser.

Petit tour d’horizon des options qui s’offrent à vous…

Comment choisir mes nouveaux vitrages ?

Pour comparer les vitrages, on utilise la valeur U. Elle correspond au coefficient de transmission thermique. Plus le chiffre est petit, plus le matériau est isolant.

  Valeur U Température face interne*
Simple vitrage 5,8 à 7,0 -1,8°C
Double vitrage (ancien) 2,8 à 3,0 9,5°C
Vitrage super-isolant 1,0 à 1,1 15,9°C
Triple vitrage 0,6 18°C

*pour une température extérieure de -10°C et une température intérieure de 20°C.

Le saviez-vous ? Le vitrage super-isolant, ou vitrage à haut rendement, remplace le double-vitrage ancien (avant 2000). Sa capacité d’isolation est 2 à 3 fois plus importante, grâce à une couche de gaz entre les 2 vitres et à un film d’oxyde de fer.

Comment choisir mes nouveaux châssis ?

Pour les châssis, en plus des critères de performance (coefficient U comme pour les vitrages), l’esthétique et l’entretien entrent en ligne de compte.

Le bois : esthétique mais exigeant

Pour l’esthétique, le bois a la cote ! Il reste également un matériau compétitif sur le plan environnemental, technique et financier. Il nécessite cependant un entretien rigoureux tout au long de sa vie. Même si un bois pré-peint offre 10 ans de tranquillité sans entretien.

PVC : le roi de l’imitation

C’est la solution qui rencontre le plus de succès sur le marché à l’heure actuelle.

On trouve aujourd’hui des châssis PVC qui imitent très bien le bois. Ils demandent moins d’entretien mais doivent quand même être lavés régulièrement, pour éviter un encrassage indélébile.

Aluminium : facile d’entretien et robuste

L’aluminium est également une solution à envisager pour sa facilité d’entretien et sa longévité.

On trouve des châssis alu qui combinent un côté prépeint à l’extérieur avec un côté en bois non traité à l’intérieur.

À noter : les châssis alu actuels intègrent un isolant séparant la face interne et externe pour éviter la conduction de la chaleur.

Quelques pistes pour des fenêtres encore plus performantes

  • Ajoutez à votre vitrage une couche réfléchissante qui supprimera l’entrée de la chaleur en été sans diminuer beaucoup l’apport de lumière. Cela évite les surchauffes en été et garde la chaleur de la maison à l’intérieur en hiver !
  • Pour renforcer la sécurité de votre habitation, envisagez le verre feuilleté incassable et le châssis anti-déboitement.
     

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!