Tout sur l'énergie à Bruxelles. Une initiative de Sibelga
fr menu
Logo energuide

Comment calcule-t-on la consommation d’électricité ?

Votre consommation annuelle d’électricité est mesurée directement au compteur. Celui-ci compte le nombre de kilowattheures qui vous sont livrés.

A chaque relevé, on calcule la différence entre l’index affiché par le compteur et celui de l’année précédente. Le résultat indique votre consommation.

Différents types de compteurs

Le compteur peut être de trois types :

  • à simple tarif : le tarif est le même en heures pleines et en heures creuses. Généralement, ce compteur affiche un seul index. 
  • bi-horaire : deux index différents affichent séparément les quantités d’électricité consommées pendant les heures pleines et pendant les heures creuses. Elles donnent lieu à une facturation à des prix différents, le tarif « heures creuses » étant moins élevé. Attention, cependant, même si vous disposez d'un compteur à double affichage, vous ne disposez pas forcément du tarif bihoraire.

Exemple avec un compteur à simple tarif :

Relevé de l’index du compteur d’électricité
janvier 2011 : 6 234
janvier 2012 : 9 686

Consommation annuelle : 9 686 - 6 234 = 3 452 kWh

Le décompte des producteurs particuliers

Si vous êtes producteur d’énergie renouvelable à Bruxelles (par exemple via des panneaux photovoltaïques), vous possédez un compteur électronique bidirectionnel, dit « compteur A+/A- ». Vous pouvez y afficher entre autres les deux informations suivantes :

  • la quantité d’électricité du réseau que vous avez consommée
  • la quantité d’électricité que vous avez produite en trop et réinjectée sur le réseau. Cette production est décomptée de votre facture de consommation et vous est payée au même prix que celui auquel vous achetez l’électricité.

Grâce à ce système de décompte, votre fournisseur vous facture directement et uniquement la différence entre les kilowattheures que vous avez reçus et ceux que vous avez produits.

Par ailleurs, votre installation est équipée d’un deuxième petit compteur, dit « compteur Brugel », qui affiche la totalité de l'électricité verte produite. Sa fonction est double : il sert non seulement à connaître le rendement de votre installation, mais également à déterminer le nombre de certificats verts auxquels vous avez droit.

Comment fonctionne un compteur d’électricité ?

La plupart des logements bruxellois sont équipés d’un modèle dit « électromécanique » (avec un petit disque visible qui tourne). Il fonctionne comme un petit moteur : en passant à travers deux bobines, le courant fait tourner un aimant permanent fixé à une roue. Celle-ci entraîne un mécanisme de totalisation à roulettes dentées. Plus la quantité de courant passant par les bobines est élevée, plus le mécanisme tourne vite et plus il fait avancer le compteur. Bien qu’il soit robuste et durable, ce type de compteur sera un jour remplacé par un modèle électronique, sans pièces en mouvement.

Ne ratez pas nos nouvelles questions

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des infos pratiques sur l'énergie.

Vous trouvez cet article intéressant ?
Comment améliorer cet article ?
Conseils pour économiser de l'énergie!